Abbaye de Tamié

La mission

Audit sur le Sens du travail

Travailler oui, mais : Pour qui ? Pour quoi ? Comment ? …
Observer et écouter le travail pour le resituer à sa juste place.

Abbaye de Tamié 


Notre client

L'abbaye de Tamié est une communauté cistercienne de trente moines trappistes. Le monastère est situé près d'Albertville.

Comme le leur demande la règle de Saint-Benoît, les moines de Tamié donnent une place importante au travail manuel. Chaque jour les moines produisent près de 400 kg de fromage fort apprécié, le tamié, qu'ils vendent dans la boutique du monastère et dans de nombreux magasins de la région. La fromagerie est la principale ressource économique de la communauté.


Le challenge

Et si en vieillissant on travaillait autrement ?
Alors que dans la règle de St Benoît travailler est une évidence, notamment pour lutter contre l’oisiveté, dans la réalité travailler n’est pas si évident.
La communauté de Tamié souhaite redonner plus de sens au travail (fromagerie, magasin – librairie, hôtellerie, services…) pour mieux vivre sa mission.

Notre réponse

  • 2 jours d’observation, la projection du film « J’ai très mal à mon travail » suivie d’un débat et de rencontres.
  • Lors des entretiens, chaque personne qui travaille à Tamié raconte comment elle vit son travail, évoque à la fois les problèmes et satisfactions rencontrées ainsi que des pistes de progrès.
  • Une restitution est préparée suivie d’échanges sur les actions prioritaires.

Les résultats

3 actions prioritaires ressortent :

  • Une attention particulière à apporter à la communication juste et fraternelle.
  • Un projet à formaliser
  • Un équilibre à trouver, important pour la santé.

A la suite de ce diagnostic, une seconde mission a été confiée à Coop alternatives afin d’aider l’abbaye de Tamié à élire son prochain Père abbé.

 


 

Pour plus d'infos :

Notre fiche mission à télécharger

www.abbaye-tamie.com